Dernières grillades ou comfort-food ?

La Petite Rosé est avant tout un vin de partage, et sait se marier avec tout. Elle ensoleillera vos derniers barbecues entre amis, comme elle donnera à vos premiers plateaux-télé en amoureux des airs de vacances qui durent un peu.

La Petite Rosé séduira à la fois les grands amateurs de vins par sa complexité et les adeptes du « rosé piscine » ne bouderont pas sa grande fraîcheur. Avec un pamplemousse, ses arômes fruités se révèleront. Osez désacraliser ce côté figé que peuvent avoir les vins de Bordeaux. Un grand vin peut se permettre toutes les folies, tant que le plaisir est là !

A l’apéritif, dégustez-le avec de la charcuterie et des légumes croquants. Pourquoi pas du pâté landais au piment d’Espelette, pour convier définitivement le Sud-Ouest à votre table ? Pendant le repas, La Petite Rosé accompagne parfaitement salades et grillades de poulet, ou encore aubergines, champignons et crevettes dorées à la plancha (attendez un peu pour la ranger dans le garage). Si les premiers frissons de l’automne vous invitent déjà à « cocooner », la Petite Rosé s’accordent idéalement aux plats réconfortants asiatiques (Bo bun, Pad thaï, etc.) et relève à la perfection les alliances sucrées-salées. Pour le dessert, la Petite Rosé accompagnera vos dernières salades de fruits d’été, et surprendra sur des entremets aux fruits rouges.

Une alliance coup de cœur pour un plateau-télé ? Un verre de La Petite Rosé avec une tartine de houmous maison : sa vivacité fait exploser en bouche les arômes de sésame et d’ail de ce dips chouchou de l’été.

Toutes nos actualités

Secret de famille

Secret de famille

Deuxième recette de la série « les recettes de Maman », nous vous proposons un secret de famille, idéal pour un dessert de fête ou pour les gourmands de chocolat.

Les vins des cousins

Les vins des cousins

Nous souhaitons vous faire découvrir une nouvelle offre « les vins des Cousins ». En ces temps difficiles, nous avons décidé de s’unir pour vous proposer trois coffrets.

Dans la cuisine  !

Dans la cuisine !

Dans la famille Mauriac, je voudrais… la mère ! Véritable cordon-bleu, Madame Mauriac maîtrise aussi bien les petits plats traditionnels du terroir que les alliances de saveurs plus aventureuses.